1/ QUI ES -TU VICTORIA 

Portait Victoria 2

 J’ai 31 ans, je suis française. J’ai travaillé pendant plusieurs années dans la communication et la publicité en Belgique, à Bruxelles. J’ai tout quitté sur un coup de tête pour voyager en van en Australie.

J’ai grandi dans une petite ville du Limousin à Brive-la-Gaillarde (je pose ça là, certains connaissent), et depuis mes 16 ans j’ai pas mal bougé et bourlingué. Aujourd’hui je vis à Nantes, une ville que j’aime beaucoup. Je rêve régulièrement de nature, de voyages, de partir à l’aventure, en parallèle je fais tout pour me construire un « cocon » dans lequel je me sente chez moi.

J’ai crée Madame porte la culotte il y a un an, une marque éthique de culotte en coton bio ultra confortables avec des messages secrets ego-boosters cachés au fond de la culotte. Je revers 1% du chiffre d’affaires à un centre venant en aide aux femmes victimes de violence à Saint-Denis. C’est la cause des femmes qui m’a poussé à développer ce projet.  

          2/ PEUX-TU NOUS PARLER DE TA RELATION AU VÊTEMENT ? 

Ma relation au vêtement a évolué avec l’âge. J’ai une sœur jumelle, on a tout fait pour se différencier en grandissant. J’étais la féminine, elle le garçon manqué. Je portais des jupes, des talons, des vêtements près du corps. Mon rapport au vêtement a changé du tout au tout lorsque je suis partie en Australie. Là-bas plus de miroirs, plus personne pour juger les vêtements que l’on porte (tout le monde est en tongs et en short ou maillot de bain). J’ai senti mon corps se libérer, même mes pieds ont changé puisque j’ai pris une pointure de plus. Depuis que je suis rentrée en France, je ne supporte plus des matières non naturelles qui me collent à la peau. J’ai beaucoup de mal avec les chaussures à talons ou les jupes courtes que je ne trouve pas pratique du tout pour me déplacer à vélo. 

EVOLUTION AVEC LE TEMPS OU DECLIC ? 

L’évolution a fait son chemin mais j’ai eu quelques déclics. J’ai découvert Marie Kondo il y a quelques années, sa méthode a bouleversé mes habitudes. Je n’oublierai jamais le choc que j’ai reçu en voyant la pile de vêtements que j’avais amassés ces dernières années. Aujourd’hui je n’achète plus un seul vêtement si je ne suis pas sûre de mon choix à 100%.

En créant ma marque, j’ai pris conscience des problèmes environnementaux et éthiques liés à l’industrie textile, l’une des industries les plus polluantes au monde. Je lis beaucoup plus les étiquettes qu’avant, je me renseigne sur la marque, j’essaye au maximum d’acheter des vêtements qui ont été fabriqués dans le respect des Hommes et de la planète. 

3/ SI TU NE DEVAIS EN CHOISIR QU'UNE ,  QUELLE SERAIT "TA" PIÈCE MUSE & MARLOWE ? 

Sans hésitation le Utility Pants Rachel bleu poudré. Ce pantalon en velours grosse côtes c’est un voyage dans le temps, back to the 70’s, les années disco… Je trouve que cette pièce représente bien Muse & Marlowe, le côté vintage, la douceur du tissu, la taille haute confortable et marque de manière féminine. Elle est parfaite. 

4/ AS-TU UNE MUSE ?

Ma muse c’est la nature, c’est là où je puise de l’inspiration pour ma marque. C’est aussi mon lieu de ressourcement, je ne me sens pas bien si je ne suis pas entourée de nature régulièrement.

De manière plus générale, mes muses ce sont les femmes, toutes les femmes, les grandes, les petites, les minces, les rondes, j’aime observer leur manière de bouger, de s’approprier l’espace. J’ai remarqué qu’un même vêtement pouvait être porté très différemment d’une femme à l’autre, et que celles qui le portaient le mieux n’étaient pas forcément les « mieux foutues », mais celles qui s’aiment telles qu’elles sont et se sentent bien dans leur corps. Ces femmes qui sont habitées par une force et un rayonnement intérieur. 

5/ éVENTUELS Réseaux où l'on peut te suivre eT/ou actualités du moment ? 

Le compte Instagram de la marque, pour la gloire des femmes et des culottes 😉 @madameportelaculotte_officiel

Le site de la marque  :  www.madameportelaculotte.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *