1/ QUI ES -TU MARIE 

Éco-journaliste, passionnée par les traditions anciennes et l’herboristerie, j’ai co-fondé la revue saisonnière indépendante Druidéesse avec mon amoureux, Olivier, photographe et graphiste il y a maintenant 2 ans et je suis la maman de deux enfants, Merlin et Myrtille, 6 ans et 9 ans. Nous travaillons tous les deux depuis un petit cabanon installé au fond de notre jardin, en Gironde.

          2/ PEUX-TU NOUS PARLER DE TA RELATION AU VÊTEMENT ?

Pour moi, le vêtement est une extension de ce que nous sommes là, tout au fond. En premier lieu, j’accorde de l’importance au lieu ainsi qu’aux conditions de fabrication, en second je me laisse rencontrer par une matière, une teinte, une coupe singulière… Je tiens à ce que celles-ci me « parlent ». Il s’agit pour moi d’une rencontre avec une teinte, une coupe… mieux encore avec les créatrices de ces vêtements. Il se passe alors autre chose, il se dégage de ces mêmes pièces une énergie, un paysage (selon les pièces, vos créations m’embarquent dans les dunes de la côte bretonne ou dans le désert australien, mon gilet en laine ultra long Quintessence m’emmène dans le Nord de la France, devant les façades en briques rouges…). J’aime les vêtements qui me racontent une histoire, le prêt-à-porter artisanal, local, éthique, durable, aux coupes un brin rétro, à la touche féminine… Je préfère avoir peu de pièces et pouvoir les chérir, en prendre soin. J’entretiens autant faire se peut ce que nous possédons, je m’applique par exemple chaque fin d’hiver, à peigner les bouloches de mes pulls douillets. Nous avons fait le choix de ne pas posséder de sèche linge. Nos vêtements à la chaleur du poêle en hiver et sur la corde à linge dès le retour de la belle saison pour préserver les fibres et limiter notre empreinte écologique. Et pui, le parfum et la texture du linge qui sèche en plein air est l’une de mes madeleines de Proust !

         ÉVOLUTION AVEC LE TEMPS OU DÉCLIC ?  

Plus jeune, je ne prêtais pas vraiment attention à l’origine des vêtements que je portais. Le déclic est survenu quand j’attendais mon premier enfant. Mon mari a ce que l’on appelle une peau atopique, il est donc très sensible à la qualité des matières. Consciente de l’impact que celles-ci peuvent avoir sur une peau fragile, je me suis rapprochée de petites marques engagées, telle que La queue du chat, Poudre Organic… Petit à petit, j’ai appliqué les mêmes critères au dressing familial. Aujourd’hui, nous continuons d’acheter moins mais mieux. Les enfants ayant grandi, je privilégie depuis plusieurs années déjà le seconde main… Nous nous retrouvons entre mamans d’école pour vendre et acheter les vêtements portés par nos enfants, nous profitons de l’occasion pour boire du thé et déguster un gâteau maison !

3/ SI TU NE DEVAIS EN CHOISIR QU'UNE ,  QUELLE SERAIT "TA" PIÈCE MUSE & MARLOWE ? 

Ma pièce fétiche signée Muse & Marlowe est la Jupe ENORA. Sa matière fluide et tellement confortable, son motif floral inspiré des plantes endémiques australiennes, sa teinte Terra Cotta, c’est comme si elle avait été faite pour moi. Je ne me lasse pas de la porter, en toutes occasions.

4/ AS-TU UNE MUSE ?

J’éprouve un immense respect pour tant de femmes ! Les femmes avant-gardistes, les femmes intuitives, les femmes-louves, les Gardiennes de la Terre et du Vivant… Je pense notamment à la Sainte Patronne des naturopathes, Hildegarde de Bingen, abbesse, guérisseuse et visionnaire allemande, maîtresse dans l’art de guérir avec les plantes, du XIIe siècle et dont les remèdes continuent d’inspirer notre pharmacopée. Le deuxième visage (beaucoup plus contemporain) qui me vient à l’esprit est celui de Pia Klemp, cette autre jeune femme allemande de 39 ans, ancienne capitaine du navire Sea Watch 3, qui risque jusqu’à 20 ans de prison pour avoir sauvé la vie de migrants, au péril de la sienne. J’ai, de fait, une pensée pour toutes les femmes, ô combien inspirantes, qui nous ont précédées, celles qui osent aller à “contre-courant” aujourd’hui plus que jamais et les femmes Mères-veilleuses de demain.

5/ éVENTUELS Réseaux où l'on peut te suivre eT/ou actualités du moment ? 

Sur Facebook et Instagram, @Druidéesse  et pour commander notre magazine qui invite à RENCONTRER LA NATURE ET SA PROPRE NATURE, www.druideesse.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *